Jean Claude, dans l'Isére

Bonjour,

Je vous transmet mon avis sur vos produits :

Commande : 2 kits 36v roue avant.

Avant tout : Excellent contact avec Jean-Jacques qui est très réactif,
disponible. Aucun problème de reprise de produit après erreur de ma
part.

La documentation est bien faite, le montage ne pose pas de problèmes,

J'ai préféré souder tous les fils au lieu d'utiliser les cosses
fournies pour plus de fiabilité. J'ai fait les épissures dans le
boitier du contrôleur dans le premier montage, mais c'était un peu trop
tassé alors pour le deuxième j'ai préféré les répartir sur les 10
derniers centimètres avant le boitier.

Le premier montage avait un capteur de cadence en 2 parties, sans
démontage de pédale, c'est plus facile pour le montage des aimants
autour de l'axe de pédalier, c'est plus "bricolage" pour le montage du
capteur sur le cadre. J'ai préféré de loin le capteur avec démontage de
la pédale gauche (il faut l'extracteur adéquat) : c'est plus propre.

Le rouleau d'adhésif livré est le bienvenu, par contre j'ajouterais
des colliers rilsans noirs de petites largeurs....

Comme j'habite en Trièves à 800m, qu'il n'existe pas beaucoup de plat
dans ce coin là, et après essais du premier vélo de la copine,
l'autonomie c'est révélée insuffisante : nous avons décidé de prendre
le deuxième vélo avec 2 batteries pour ma femme.
J'ai riveté une plaque alu sur le porte bagages, et installé un
deuxième support de batterie, que j'ai relié électriquement au premier.

ESSAIS.

Ma femme n'est pas entraînée, je fais 4000 à 5000km par an en vélo de
route.

Première virée en Trièves, 2 petits cols à monter ( collet de Sinard
et col de Fau pour ceux qui connaissent), la route nationale pendant
une dizaine de km, une longue descente, remontée sur un village perchée
(Lavard), descente au Pont de Brion, et longue remontée (10km à 5%) en
vent de face : panne de batterie au km 42. Durée de parcours 2heures.
Je suis plus rapide en descente. En montée je suis au taquet derrière.

Deuxième virée : Parcours plus pentu : Après 12 km de descente, 5 km
de plat, 10km de montée à 8%. Pas de problème, jusqu'au passage à plus
de 10%, où il faut fournir un gros effort pour passer.
Après la descente, il y a un petit passage à encore 10% : le vélo ne
fonctionne pas alors qu'il reste de la batterie. : Autonomie 32 km.
Mais on serait rentré, s'il n'y avait pas eu ce passage.

Troisième virée : 55 km de plat à 26 de moyenne. Nous roulons à
28-30km pendant 2 heures sans problèmes, il reste encore du jus dans la
batterie.

Quatrième virée : Je vais au travail avec, au lieu d'utiliser mon vélo
de course : 66 km aller et retour. Dénivelé : 600m sur les 12 derniers
km. A l'aller , c'est un peu moins vite, à cause de la descente, mais
au retour je gagne 10km/h sur les 12 derniers km : gain 25minutes sur
cette partie, et 35 minutes au total et avec beaucoup moins de fatigue.

CONCLUSION.
Le kit est parfaitement adapté à une utilisation "ballade" comme nous
l'avait signalé Jean-Jacques. Il est parfait dans un domaine
d'utilisation dont les pentes sont inférieures à 6%. Il permet de
rouler à 28-30 km/h sur le plat. A cette vitesse là d'ailleurs la
consommation électrique est assez faible, et donc l'autonomie est
importante( plus de 60km), car la consommation est liée au couple
fourni, et plus la roue tourne vite, moins le moteur doit fournir de
couple, et donc consomme de courant. C'est le problème de cette
architecture ( moteur dans la roue) : dans les fortes pentes, si le
cycliste n'arrive pas à maintenir un minimum de vitesse, le moteur
pompe beaucoup sur la batterie. 
Le kit convient parfaitement à ce que j'en attendais, et permet sur
des parcours bien choisis, de rouler à bon train.

Jean-Claude

IMG_0169IMG_0170.JPGIMG_0171.JPG