Une assistance électrique ne transforme pas votre vélo en cyclomoteur.

Il existe plusieurs moyens de motoriser un vélo, en y ajoutant un moteur électrique et une batterie, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients :

Le moteur ROUE ARRIÈRE   

Consiste à remplacer la roue arrière du vélo par une roue motorisée, moteur placé dans le moyeu de la roue. 

Monté d'origine : 

Le système mondialement le plus utilisé sur les deux roues électriques (vélo, moto, trottinette) et surement pas par hasard. 

AVANTAGES

- Sur un "2 roues" c'est sur la roue arrière que se transmet l'énergie ; les cadres de vélo sont conçus pour supporter l'énergie d'un cycliste sur la roue arrière : aucun problème de sécurité (un cycliste "en danseuse" transmet à la roue arrière au moins autant d'énergie qu'un moteur de 250Wh.)

- Aucune déperdition d'énergie : le moteur tourne avec ses engrenages au rythme de la roue. L'énergie dépensée ne subit AUCUNE perte due à la transmission (pédalier, plateau, chaîne)  

- La roue arrière propulse le vélo, le moteur remplit donc son rôle d'assistance. 

INCONVÉVIENTS 

- Aucune sensation de "gros mollets", le moteur vous donné l'impression que l'on vous "Pouss" pour vous aidez à monter les côtes. 

- Pour monter le kit ou réparer une crevaison, il faut démonter la roue arrière ; même effort avec ou sans moteur

Pour un maximum d'autonomie vous devez continuer à "faire du vélo" : changer de plateau, de rapport de vitesses comme vous le faîtes sans moteur. 

AVANTAGES du Kit Coup de Pouss ®

- Le moteur possède une roue libre interne.

Si le moteur est "coupé" :  AUCUNE résistance, la roue est libre comme à l'origine (contrairement a certains moteurs de VAE qui deviennent des "dynamos", qu'il faut, moteur coupé, entrainer) 

- Le capteur de pédalage intégré au support de cassette respecte COMPLÈTEMENT la norme EN15194 du vélo électrique en couplant MÉCANIQUEMENT l'assistance lorsque l'on arrête de pédaler.  

De plus ce dispositif évite d'installer un capteur de pédalage sur le pédalier. 

Ajouter un moteur à la ROUE AVANT (à la place du moyeu) 

AVANTAGES

- Plus facile à installer !

- Efficace énergiquement : pas de perte d'énergie dans la transmission. 

INCONVÉVIENTS 

Un vélo repose sur un principe physique simple : 

La force centrifuge, ajoutée à la force centripète vous permet de garder l'équilibre (sans les "roulettes") : 

La roue arrière va TOUJOURS tout droit. 

La roue avant ne va JAMAIS tout droit. 

RÉSULTAT :

- La roue avant fait plus de km que la roue arrière 

- Le pneu s'use plus vite et le moteur aussi

De plus l'ajout d'un moteur à l'avant crée un effet de "guidonnage" et peut se révéler un peu inconfortable à l'usage. 

C'est une bonne solution si on ne peut pas faire autrement (vitesses dans le moyeu arrière, freins à rétro-pédalage) 

C'est une solution appropriée pour les vélos de ville et les déplacements courts. 

Moteur PÉDALIER ou CENTRAL ? 

Il consiste à installer un moteur électrique qui transmet son énergie sur l'axe du pédalier. 

2 solutions : 

- Vélo électrique élaboré à l'origine pour le recevoir : cadre adapté, transmission conçue pour ce système 

- Kit moteur pédalier-central installé sur un vélo existant 

AVANTAGES

- Très bien placé au centre de gravité du vélo : peu de sensation de sur-poids même si par principe, il est plus lourd

- Agréable en terme de ressenti : il vous donne grâce à son capteur de couple, la sensation d'avoir de "gros mollets" 

Pour le kit : facile à installer car "tout en un" : moteur, contrôleur, capteur. (à condition d'avoir une cage de pédalier compatible)  

INCONVÉVIENTS 

- Il s'agit de l'axe du pédalier : environ 2 cm de diamètre et doit donc fournir une énergie "réductée" (engrenages) importante agissant sur la transmissions : axe de pédalier, puis plateau, puis chaîne, puis pignons, il doit développer 80 Nm environ pour obtenir environ 40 Nm efficace (un peu comme le moteur d'une voiture qui perd de l'énergie à travers la boîte de vitesse (automatique ou non).

- Sa consommation d'énergie est logiquement du fait des pertes dû à la transmission bien supérieure à celle d'un moteur roue. (avant ou arrière) ; s'en suit une usure plus importante des engrenages du moteur électrique. 

Transmission par GALET sur le pneu (arrière ou avant) : comme le bon vieux Solex 

Anecdotique sur le marché du kit : 

AVANTAGES

- Son poids (plus léger) 

- Son prix 

- Sa simplicité d'installation 

INCONVÉVIENTS 

- L'usure du pneu 

- L'efficacité sur route mouillée

- La fiabilité